Le métier chef de cuisine est exigeant et nécessite de multiples compétences. C’est lui qui s’occupe de la gestion des stocks, des choix des menus inscrits à la carte et de leur préparation.

Métier chef de cuisine: son rôle

Véritable chef d’orchestre, le chef de cuisine organise, gère et supervise tout ce qui se passe dans son antre. Le métier chef de cuisine est donc particulièrement exigeant en termes de compétences. La fonction pour laquelle la clientèle le connaît et le reconnaît est bien évidemment la création de nouveaux mets.

Il met ici à l’œuvre ses qualités d’inventivité et se charge ensuite de rédiger la fiche technique qui permet de les réaliser au quotidien. Rien ne lui échappe de ce qui touche à la production culinaire. Il vérifie les assaisonnements et les rectifie si nécessaire. Le métier chef de cuisine est indispensable pour que l’équipe placée sous sa responsabilité soit en permanence encadrée selon les règles de l’art.

D’autres aspects tout aussi techniques font partie du métier chef de cuisine. Il doit organiser les espaces de stockage et faire en sorte que les approvisionnements soient effectués en temps et en heure. Le métier chef de cuisine demande donc des qualités pour prévoir l’ensemble des commandes auprès des fournisseurs. C’est en faisant des inventaires précis qu’il parvient à assurer l’ensemble des repas. Ceci nécessite également qu’il contrôle régulièrement la qualité des plats produits et, surtout, leur conformité aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. Mais le métier chef de cuisine ne s’arrête pas là, car le chef de cuisine est un véritable manager.

Métier chef de cuisine : ses missions

Parmi les missions qui incombent à un chef de cuisine, il est un superviseur de tout de ce qui se passe en cuisine et de la qualité de chaque plat servi. Le métier chef de cuisine nécessite de pouvoir assumer une vraie mission d’organisation.

Il se charge en effet d’organiser chaque poste de travail et doit pouvoir aussi déléguer certaines de ses fonctions. Il doit aussi contrôler la bonne qualité des équipements et du matériel et être capable d’analyser le moindre dysfonctionnement. Ceci concerne également les équipes qu’il dirige. Le métier chef de cuisine nécessite en effet de savoir évaluer les résultats mais aussi le potentiel de chaque personne employée.

Il peut notamment être amené à déceler un manque de formation et trouver les moyens pour les pallier. Comme il a aussi pour mission de seconder le responsable de l’établissement lors des recrutements, on attend de lui des capacités à trouver les perles rares.

La formation pour le métier chef de cuisine

Pour intégrer le métier chef de cuisine, il est indispensable de passer par des formations qui préparent à cette profession. Cependant, le domaine culinaire est très hiérarchisé et les années d’expérience et de véritable apprentissage sont la vraie clé pour accéder au métier chef de cuisine. Un passage par un CAP ou un BEP des métiers de l’hôtellerie et de la restauration peut être une première étape. Il existe aussi des Bac professionnel ou technologique axés sur le métier chef de cuisine.

À un niveau supérieur, il peut être encore plus profitable d’opter pour un BTS hôtellerie-restauration. Il est ainsi possible de suivre une spécialisation en art culinaire et en gestion. Le métier chef de cuisine est accessible après une dizaine d’années de pratique.

Les qualités nécessaires au métier chef de cuisine

En dehors de compétences techniques acquises au fil du temps, le métier chef de cuisine demande une véritable passion pour l’art culinaire. Le plus grand enjeu est d’anticiper les goûts de la clientèle et l’évolution constante des préférences gustatives. Le chef de cuisine est supposé mener de front toute la surveillance de son équipe, mais également maîtriser tous les aspects humains.

On attend de lui qu’il puisse faire preuve d’autorité tout en conservant une humeur égale. Les qualités relationnelles sont en effet indispensables afin de maintenir une bonne ambiance en cuisine. Le métier chef de cuisine est donc un subtil mélange d’attitude ferme et de capacité à créer une cohésion tout en étant un élément de motivation.

Métier chef de cuisine: quelles tenues porter ?

Le métier chef de cuisine est d’une rigueur absolue, rigueur qui transparaît également dans des tenues qu’il est primordial de choisir avec soin. Les normes d’hygiène et de sécurité sont ici absolument indispensables et les tenues appropriées en tiennent compte.

Veste de cuisine

Une veste de cuisine est un vêtement dont aucun chef ne peut se passer. Elle permet de se protéger contre les taches et éclaboussures très fréquentes en cuisine, mais elle est aussi et surtout conçue pour résister au feu. L’esthétique est elle aussi privilégiée, car l’image du chef de cuisine est ici en jeu.

Portée par les femmes comme par les hommes, elle peut être blanche, coloris classique synonyme d’élégance, ou de coloris plus soutenus tel que le bleu ou le rouge. En fonction du style que l’on souhaite adopter, la veste peut être à manches courtes ou à manches longues. Quel que soit le modèle, ce vêtement indispensable est coupé de façon à s’adapter aux mouvements et à faciliter l’amplitude de chaque geste.

L’intérêt est de porter une veste de cuisine confortable dans une cuisine où la température peut être très élevée.

Pantalon de cuisine

Au même titre que la veste, le métier chef de cuisine exige de porter un bas adapté. Vous trouverez de nombreux modèles de pantalon de cuisine sur roidutablier.com. L’aspect esthétique est ici pris en considération, le modèle classique étant souvent avec un motif à damier ou à pied-de-poule.

Le choix de ce type de pantalon est lié à un souci de dissimuler au maximum les taches éventuelles qui sont forcément liées à la pratique culinaire. Certaines règles doivent également être respectées, comme l’absence de revers en bas de jambe. Le métier chef de cuisine est donc soumis à des normes, tout en évoluant en s’appropriant le design. Les relations avec la clientèle sont en effet courantes et le look technique doit aussi être élégant.

Du côté pratique, un pantalon de cuisine doit résister à tous les cas de figure tout en conservant du style. La mode influence aussi les classiques tenues et il est possible de trouver des pantalons ergonomiques et dotés de nouveautés astucieuses.

Chaussure de cuisine

Le métier chef de cuisine s’exerce dans un environnement présentant de nombreux risques. Le port de chaussures parfaitement adaptées est donc indispensable. Les longues heures passées en station debout nécessitent de bien choisir son équipement. Des normes très strictes permettent de trouver les modèles les plus performants. La protection des orteils est assurée par une chaussure de cuisine qui est dotée d’un embout.

Il résiste à un choc pour une énergie de 200 joules, ce qui est indispensable car la chute d’un objet lourd est toujours possible durant la préparation des plats. Bien évidemment, la chaussure de sécurité doit aussi être munie d’une semelle antidérapante. D’un point de vue esthétique, les modèles existants s’adaptent à tous les styles et présentent de vastes gammes de coloris et de motifs.

Tablier de cuisine

Afin de protéger sa veste et son pantalon durant la préparation en cuisine, un chef ne peut se passer d’un indispensable tablier. On peut le choisir dans des formats variés, depuis le classique modèle à bavette qui protège efficacement le torse contre les éclaboussures de sauce et les crépitements de l’huile, jusqu’au tablier noué à la taille. Avec ou sans poches en fonction des envies et des besoins, il peut en outre être de taille variée.

On l’a vu, le métier chef de cuisine se passe autant en cuisine qu’auprès des clients. Il est donc important de porter une tenue élégante, car le tablier ne se cache plus. C’est même un accessoire à part entière qui parfait une silhouette. De plus, les modèles s’adaptent aux goûts en offrant des coloris multiples et ils se lavant à haute température.

tablier chef cuisine

Toque de cuisine

L’image du chef de cuisine est associée à celle de la traditionnelle toque. Au-delà de l’aspect esthétique, cette coiffe légendaire a une fonction essentielle afin de préserver l’hygiène car elle évite la chute de cheveux toujours possible lors de la préparation de la nourriture.

Elle permet également d’absorber l’humidité, ce qui est primordial dans un environnement où vapeur et chaleur sont constantes. La toque de cuisine a aussi et surtout un statut de symbole que les chefs aiment préserver.

Bandana de cuisine

Les évolutions de la mode font du bandana de cuisine un modèle contemporain de la classique toque. Reste que les chefs l’utilisent pour les mêmes raisons.

Tout est une question de style d’ambiance, les établissements pouvant opter pour des formules adaptées à leur image. Le bandana est aussi apprécié pour son format moins contraignant et l’aisance de mouvement qu’il permet. Au demeurant, on en trouve ornés de motifs très diversifiés et dans de vastes gammes de coloris.

Visière de restauration

Appréciée pour sa légèreté qui n’enlève rien à son efficacité, la visière de restaurant fait aussi partie des coiffes que l’on trouve en cuisine. Elle présente des qualités similaires aux autres types de coiffe tout en étant plus aérée. De plus, elle apporte un look très tendance à la tenue de cuisine, ce qui est recherché dans certains établissements.

Calot de cuisine

Lui aussi adaptable à tous les styles, le calot se rencontre de plus en plus dans les cuisines. Sobre et simple à porter, il peut se décliner dans tous les coloris et avec tous les types de motifs. Cet accessoire indispensable est à la fois confortable et technique pour accompagner les heures de préparation en cuisine.

Tour de cou

Autre accessoire apprécié, le tour de cou est un foulard discret noué avec élégance. Il permet de parfaire une tenue recherchée joue un rôle important pour respecter les soucis d’hygiène. Chaque élément est ainsi conçu pour apporter du confort tout en préservant le look.

Où exercer le métier chef de cuisine ?

Le métier chef de cuisine peut s’exercer dans un restaurant traditionnel, mais également dans un hôtel. La restauration de collectivité fait aussi partie des postes qui font appel à ce professionnel.

Autant dire qu’il existe une multitude de possibilités. En fonction de la taille de l’établissement, il peut être seul en cuisine ou accompagné d’un commis ; dans de grandes structures, il est à la tête d’une brigade.

Les évolutions possibles du métier chef de cuisine

Situé au sommet de la hiérarchie, un chef de cuisine peut cependant avoir des évolutions possibles. Il peut ainsi être recruté par un grand restaurant qui aura reconnu la qualité de ses prestations. Le métier chef de cuisine est aussi une étape à la création de son propre établissement. L’évolution est permanente dans le principe même de l’art culinaire, le chef étant toujours à la recherche de nouvelles saveurs à proposer à sa clientèle.

Le métier chef de cuisine est destiné aux amoureux de gastronomie et d’inventivité. Les exigences sont nombreuses, depuis la qualité des mets préparés jusqu’à la tenue vestimentaire qui participe à la réputation d’un lieu.