Plate, ronde, traditionnelle ou originale, la sucette est une gourmandise qui fait le bonheur des enfants du monde entier. Cette boule de sucre qui tient étonnamment bien sur un mince bâtonnet connaît un succès intergénérationnel. Malgré l’avènement des sucettes fantaisistes dans leurs formes et dans leurs saveurs, rien ne semble altérer l’engouement de petits et grands pour les friandises classiques.

Zoom sur la sucette

Cela peut vous paraître bizarre mais on doit l’origine des sucettes aux hommes des cavernes (dans le sens propre du terme). Evidemment, il ne s’agissait pas d’un bonbon conforme à notre définition actuelle. A cette époque si lointaine, l’Homme s’adonnait à l’apiculture. Il fallait ruser pour récupérer le miel et l’idée de se servir d’un bâtonnait est née tout naturellement. Inutile de préciser combien le miel est précieux. Pour n’en perdre aucune goutte, les hommes des carnes léchaient leurs bâtons. Les sucettes s’inspirent de ce geste gourmand.

Vers le 17è siècle, les anglais se sont mis à élaborer des friandises en se servant d’eau bouillie. Les «Lollipops» étaient fixés sur des bâtonnets, histoire de simplifier leur dégustation. Mais c’est trois siècles plus tard que la sucette telle que nous la concevons de nos jours est réellement apparue chez les confiseurs. Les enfants se précipitaient dans les commerces proposant ces délices sur bâtonnet.

Les échos de ce succès sont d’envergure planétaire. Ce qui conduit les pays et les régions à rivaliser d’imagination pour créer des sucreries exceptionnelles. D’ailleurs, le saviez-vous ? Les américains célèbrent la National Lollipop Day (journée nationale de la sucette) tous les 20 juillet. Comme ils ont raison !

La sucette, pourquoi tous les enfants en sont fous ?

Selon les observateurs, les enfants ont une nette préférence pour les aliments sucrés. Il va de soi que les bonbons sont en tête de liste. Des scientifiques de Philadelphie ont établi une relation entre la bonne croissance d’un enfant et sa consommation de sucrerie. Avant 10 ans, l’être humain se dépense énormément d’un point de vue physique. Mais pour rester en forme, il faut faire le plein d’énergie. Justement, les sucettes procurent une bonne dose de glucides (et donc d’énergie) à nos enfants.

lollipops sucette

On en prend pleins les yeux et pleins les papilles !

Les parents s’inquiètent quand même et proposent les friandises en récompense, la plupart du temps. Comme la sucette est une douceur plus volumineuse que les bonbons « classiques », il faut absolument la mériter. Du coup, l’addiction prend une tournure psychologique. Les sucettes sont accordées aux anniversaires, après réception du bulletin de notes, aux fêtes de fin d’année, etc. Mais c’est dur d’attendre ces occasions si spéciales. L’idée-même de braver l’interdit en dégustant ces confiseries en cachette ne fait qu’accroître le plaisir.

C’est aussi une question de goûts car les enfants dégustent avec leurs yeux avant même de toucher à un aliment. Les sucettes ont tout ce qu’il faut pour les convaincre. Déjà, on parle d’un bonbon délicieusement sucré. Ensuite, il y a les couleurs vives qui attirent le regard et donnent envie de savourer ces jolies tentations gourmandes. Vous croyez que c’est tout ? Fermez les yeux un instant et tentez de vous rappeler pourquoi vous couriez chez le boulanger du coin pour créer votre stock de sucettes en cachette. C’était sans doute une question de texture, d’arômes…

Les sucreries donnent naissance à un ravissement indescriptible. Lorsque vous leur offrez une sucette, vous créez des étincelles dans leurs yeux. Mais en leur permettant d’acheter eux-mêmes leurs bonbons, vous en faites des heureux à un degré plus élevé encore. Ça marque toujours les enfants de pouvoir entrer seul «comme un grand» dans une boulangerie et de s’offrir un énorme bonbon piqué sur un bâton. Ce n’est pas une confiserie dont on peut savourer la dégustation discrètement. Il y a toujours le bâtonnet qui dépasse et cette énorme boule qui se forme à l’intérieur de la joue. La sucette, c’est avant tout de la matière en bonne quantité.

Même si ce n’est pas très hygiénique, de nombreux enfants cotisent pour l’achat d’une sucette qu’ils vont partager. C’est pour eux un acte de gentillesse, de partage. C’est la manière dont ils dévoilent des émotions que nous, adultes, ne comprenons pas toujours. Sinon, les sucettes peuvent faire office de monnaie d’échange. Comme elles sont beaucoup plus grosses que les caramels, pastilles et autres bonbons plus classiques, les sucettes ont plus de « valeur », en quelque sorte.

Le fait de partager des moments de complicité et des délices frappés par une interdiction représente une expérience : celle où les enfants cherchent les limites.

En fait, les sucettes représentent infiniment de choses. La récompense d’une part, le signe d’appartenance à un groupe (du genre : si je te donne une sucette, c’est que tu es mon ami). C’est aussi du pur plaisir tout en sucre et en couleurs qui laisse parfois des traces du méfait sur les langues. Et ça c’est amusant. Les enfants adorent comparer : une langue bleue par-ci, une langue verte par-là… Rappelez-vous à quel point ces bonheurs si simples vous ont marqué. Ce sont pour les mêmes raisons que la nouvelle génération est elle aussi accro à ces douceurs magiques et ô combien délicieuses.

On en prend pleins les yeux et pleins les papilles !

Qu’est-ce qu’une Sucette Provençale ?

Les sucettes ont également marqué nos traditions régionales. La Provence n’a pas échappé à la tendance sucette. Et c’est ainsi que la Sucette Provençale est née à Marseille dans les années 50. Elle se distingue par ses couleurs très vives associant le rouge et le vert. Le bâtonnet n’est pas en plastique mais en bois, c’est la tradition. Le bonbon en lui-même est plat, facilitant la mise en bouche car adapté à la forme du palet.

La véritable Sucette Provençale, celle qui est fabriquée selon les traditions d’antan, les confiseurs de SIC en détiennent le secret.

coffret sucette bonbon

Une fois qu’on y goûte, il est impossible de s’en passer. Les saveurs sont explosives et nous ramènent droit vers nos années d’enfance où les bonbons suffisaient à créer un large sourire sur nos visages. La Sucette Provençale allie délicieusement le goût de la Cerise et celui de la Menthe Verte. L’expérience ne vous laissera pas indifférent. D’une part, il y a une douceur infinie. De l’autre c’est un ballet de fraîcheur. Avouons que c’est original et exquis !

 

Vous savez, les Sucettes Provençales ne se contentent pas de faire plaisir à vos sens. Elles sont des armes de taille pour avoir une haleine agréablement fraîche. Pourquoi s’en priver ? Le parfum envoûtant, la texture fondante, les arômes qui se marient si bien et l’aspect de la sucette en elle-même… Vous avez toutes les raisons de succomber et de partager à votre tour ces moments de pur plaisir dont il sera impossible de vous lasser.